Avarap

Une cordée pour l'emploi des cadres

 
 
 
 
 

Evénements - Avaraclub

 

Reconnaissance au travail : où en sont les Français ? Avarap75 - Articles Idées reçues sur le bonheur professionnel du cadre

Temps partagé
 

AVARANEWS N° 52- AVRIL 2022


Le temps partagé

 

PHOTO TXT 6

Apparu en France au début des années 1990, le travail à temps partagé attire de plus en plus de professionnels et d’entreprises. Cette forme d’emploi concernerait plus de 430 000 personnes en France en 2018, exerçant sous des statuts très varies (selon le Portail du temps partagé).

 

Malgré son développement, ce modèle n’est pas encore totalement entré dans les mœurs. En effet, il bouleverse certains vieux réflexes managériaux : embaucher pour accéder à une ressource.

Dans le principe, le temps partagé consiste, pour un professionnel, à exercer son activité de façon régulière pour plusieurs employeurs. Ainsi, cela pourrait être assimilé à un cumul d’emplois à temps partiel.

 

Un cadre RH varié

Pour les professionnels comme pour les entreprises, plusieurs options sont possibles pour accéder ou faire appel au temps partagé. En effet, le travail a temps partagé est une forme de pluriactivités, dont le cadre RH et juridique peuvent varier.

Parmi ces options, nous allons trouver l’embauche directe, qui consiste pour une entreprise à embaucher un salarié à temps partiel, en CDD, CDI ou contrat de prestation de service. Celui-ci pourra ainsi cumuler plusieurs contrats auprès de plusieurs employeurs.

Ensuite, il existe des groupements d’employeurs. Ces groupements sont généralement des associations ou des sociétés coopératives. Elles recrutent des salariés dans le but de les mettre à disposition de leurs adhérents. Dans ce cas, les salariés sont liés au groupement d’employeurs par un contrat de travail.

Le marché Français est également doté d’entreprises de travail à temps partagé (ETTP). Depuis la loi n° 2005-882 du 2 août 2005, il est même possible de créer une ETTP dans le but exclusif de mettre à disposition d’entreprises clientes du personnel qualifié qu’elles ne peuvent recruter elles-mêmes en raison de leurs tailles ou de leurs moyens. Ces entreprises s’engagent à embaucher en CDI des cadres de haut niveau pour les mettre en temps partagé et de façon durable à disposition de leurs clients. Ces clients sont souvent des PME, qui disposent ainsi de ressources hautement qualifiées, avec un temps de présence adapté à leurs besoins tout en maîtrisant leurs coûts. Les cadres sont ainsi liés à l’ETTP par un contrat de travail, et les clients liés à l’ETTP par un contrat de prestation (prestation de mission ou temps partiel/partagé).

 

Pour les PME : une réponse à l’évolution de leurs besoins

Pour les PME, voici une alternative à l’embauche qui ne dégrade pas le marché du travail !

Confronté à la crainte d’embaucher, à des restrictions financières ou encore à des difficultés de recrutement, les PME ont pourtant besoin de ressources expérimentées. Selon une étude publiée par BPI France, 83% des PME-ETI rencontrent des difficultés au recrutement.

« Ai-je besoin d’une ressource à temps plein ? Ai-je les moyens et le besoin d’embaucher un salarié sur le long terme ? Les compétences requises sont-elles les mêmes à court moyen et long terme ? Comment être sûr que mon nouveau salarié sera rapidement opérationnel ? ».

Grace au modèle du temps partagé, ces entreprises, qui n’ont pas les moyens ou tout simplement pas le besoin d’embaucher un salarié à temps plein, peuvent accéder à des collaborateurs qualifiés le temps dont elles ont besoin. Cela présente un avantage concurrentiel fort : pouvoir bénéficier de compétences de haut niveau pour répondre à une situation ou un besoin spécifique, sans limite de durée. Effectivement, ce format assure une grande souplesse et une agilité aux PME.  Sur le plan financier, ce modèle offre aux PME une flexibilité de charge avec un poste et un budget optimisé.

Selon le baromètre du Temps partagé de 2019, les entreprises ayant recours au temps partagé en retirent les bénéfices suivants :

• 27% : la flexibilité

• 25% : accès à une expertise plus pointue

• 22% : une meilleure maîtrise des coûts

• 13% : pouvoir déléguer le pilotage des projets

• 13% : une implication dans la durée

 

Et pour les professionnels ?

Véritable atout pour la compétitivité des entreprises, le temps partagé présente aussi bien des avantages pour les salariés en quête de challenge et de diversité.

De plus en plus nombreux, les travailleurs à temps partagé trouvent dans ce modèle un format stimulant. Pour certains, c’est même un véritable tremplin professionnel. Il existe d’ailleurs une association qui aide les demandeurs d’emploi à rebondir grâce au Travail à Temps Partagé : la Fédération Nationale des Associations du Travail en Temps Partagé ou FNATTP.

Travailler dans 2 ou 3 sociétés en même temps représente un réel challenge intellectuel et par conséquent un modèle épanouissant. Cela requiert de savoir s’adapter à des environnements qui peuvent être très divers, de s’organiser et de s’intégrer au sein de différentes équipes parfois même avec un rôle de management des ressources sur place. Cela représente un renouveau continuel dans son travail, et plonge les intervenants dans une quête d’efficacité accrue. C’est le meilleur moyen de tenir ses compétences et son employabilité à jour !

Plus de 90% des professionnels exerçant leur activité à temps partagé se disent d’ailleurs satisfaits de leur situation et souhaitent conserver ce mode d’organisation, selon une enquête menée par le Portail du temps partagé.

Sur l’exemple du métier de la Direction des Systèmes d’Informations, une enquête réalisée en 2018 par Référence DSI auprès des ses salariés DSI à Temps Partagé Augmenté apporte le même constat.

A la question « Qu’est ce qui me plaît le plus dans le temps partagé ? », ils répondent :

• 58,6% : je change de contexte en permanence

• 37,9% : je gère des projets différents

• 3,4% : je suis moins dépendant d’un seul client

 

Le Temps Partagé Augmenté®

Des entreprises se structurent aujourd’hui pour promouvoir la valeur du temps partagé. Au-delà du temps partagé, Groupe Référence prône un modèle de gestion du travail innovant : le Temps Partagé Augmenté®. L’objectif : créer plus de valeur en moins de temps.

Ainsi, en créant de véritables méthodes de travail collaboratives au sein d’un groupe dans lequel la performance collective est de mise, les salariés à Temps Partagé Augmenté se voient être «augmenté» par l’expérience et le savoir-faire de tous les membres du groupe.

Cela s’articule au travers d’une organisation performante portée par la capitalisation, la co-construction, les outils collaboratifs et la formation. Un vrai plus tant pour les salariés que pour les PME !

https://www.groupe-reference.com/temps-partage-nouvelle-facon-de-travailler/

 

 

 

Retour

18 rue de Vouillé - 75015 Paris | 01 45 41 42 03 | Mentions Légales